Pratique et écolo

7/10/2013

 

Enfin !

J’ai réussi à trouver le temps et l’argent afin de réparer ce vieux vélo que j’ai acheté à un fermier habitant non loin de Toulouse :-)

 

 

J’ai procédé à quelques réparations autant esthétiques que nécessaires. J’ai changé la roue arrière qui était voilée et dont au moins deux rayons étaient cassés. J’ai réinstallé un éclairage à l’ancienne, avec deux phares et une dynamo. J’ai changé les deux pneus qui étaient complètement morts et devenaient vraiment dangereux, puis j’ai tenté de régler un peu le système de freinage qui est très ancien et peu efficace… Ce n’est pas parfait mais cela semble suffisant pour affronter la route sans trop de danger, si l’on considère Toulouse comme un endroit « peu dangereux » pour les vélos… mais c’est un autre débat.

 

 

J’ai donc maintenant un outil très pratique qui m’emmène en centre ville plus rapidement et efficacement qu’une voiture ! Et bien sûr, j’ai « recyclé » ce vieux vélo qui me sert aussi de moyen de transport pour livrer mes T-shirts dans les boutiques et me permet de me rendre à mes rendez-vous de manière écologique et agréable. Ca ne peut pas être mieux pas vrai ?!

 

 

 

Je réalise à quel point faire du vélo me manquait depuis que je suis rentré des Pays-Bas ! Les vélos toulousains en libre service m’ont été très utiles, mais au final, c’est quand même plus pratique d’avoir son propre vélo. Et puis il est plus joli qu’un vélib mon vélo nah !! :-P 

 

A bientôt

Yann*